L'assurance solde restant dû et la loi Partyka

A partir de ce 1er janvier 2015, l'assurance solde restant dû se veut plus accessible pour les personnes présentant un risque de santé accru.

Grâce à la loi Partyka, les assureurs ne peuvent plus refuser comme bon leur semble une demande d'assurance solde restant dû servant à garantir le prêt hypothécaire.

En cas de refus d'assurer le demandeur, de réclamation de surprime ou encore d'exclusion de certains risques, l'assureur est dorénavant en obligation de motiver sa décision en détail et dispose de délais prédéfinis.

En outre, les questionnaires médicaux devront être approuvés par le bureau de suivi de tarification et ne peuvent en aucun cas contenir des questions portant sur la vie privée du candidat (orientation sexuelle, religion, hobbys, ...).

En cas de surprime, le demandeur peut contester la décision de la compagnie d'assurance, celle-ci sera alors examinée par un réassureur qui décidera du montant définitif de la surprime même si le montant est plus faible.

Si le montant de la prime dépasse les 125% du montant de base, la Caisse de compensation prend en charge les pourcentages supplémentaires toutefois limités à 800%.

La loi Partyka en application dès ce 1er janvier 2015

Retourner à la liste des articles


Devis gratuit en ligne

Prenez contact avec notre agence

Liège

Rue Arsène Falla, 56
4621 - FLERON

Tél: 04/228.80.75

Email:

Heures d'ouverture

Lundi - vendredi: 9h à 17h30

Samedi: 9h à 12h

Fermé le dimanche

Nous nous déplaçons dans toute la province de Liège


Appel: 04/ 228.80.75

Je demande un devis gratuitRapide et sans engagement
Axa
Allianz
Cardif
DKV
Delta Lloyd
Mensura
AG Assurances
Fidea
Europ Assistance
Nationale Suisse
Aedes
Vivium
Za
DAS
Arag
Lar
Generali
Dela
Verheyen
TVM
Vander Haeghen
IBIS Assurance
Avise
Bâloise
Ardenne Prévoyante
Bureau de Tarification